Résultats du 1er Tour à la fédération du PS Sarthe : entre bonheur et horreur.

Résultats du 1er Tour à la fédération du PS Sarthe : entre bonheur et horreur.

mjs72_020

Après plusieurs mois de militantisme MJS; des milliers de tracts pour l’inscription aux listes électorales, pour les propositions en faveur de la jeunesse, des affichages à l’Université du Maine, des ateliers au CCR MJS Pays de la Loire, des débats avec les autres mouvements de jeunesse via les médias radios et presse, des réunions MJS 72, du porte-à-porte avec plusieurs sections du PS 72, du meeting au Mans avec François Hollande, et des nombreux déplacements nationaux, nous avions tous hâtes de nous retrouver au siège de la fédération du Parti Socialiste Sarthe, afin de dépasser l’abstrait des sondages de ces dernières semaines et de rentrer concrètement, enfin, dans les élections présidentielles avec les résultats du 1er tour.

RÉSULTATS LOCAUX:

mjs72_021

Au Mans:

François Hollande : 34,49 %
Nicolas Sarkozy : 23,84 %
Marine Le Pen : 13,38 %
Jean-Luc Mélenchon : 12,92 %

Et en Sarthe, 28,13% pour François Hollande!

mjs72_022

A la fédération du PS 72 durant les résultats du 1er tour, avec François Dubois, candidate aux législatives de la 1ère circonscription.

Nous récoltons le résultat de notre travail, de tous ces mois de militantisme. Une satisfaction particulière pour les résultats au Mans (34,4%), et pour notre département, puisque nos voisins frontaliers ont tous choisi l’UMP, là où nos résultats sarthois appellent dès le 1er tour au changement. Cependant, notre satisfaction n’est pas pleine; les résultats du Front National, bien qu’à 13% au Mans, atteignent des scores effrayants à la fois dans notre département, mais aussi dans toute la France.

Lors de cette soirée, je suis intervenu sur France Bleu Maine et Sweet FM, où j’ai rappelé l’effroyable score du FN, qui n’est que le Bilan d’un Sarkozy, qui a détruit toutes les digues entre droite républicaine annihilée, droite « populaire » et extrême droite.

La majorité des communes qui ont voté FN sont rurales, leurs habitants n’y ont jamais vu d’immigrés de 1ère génération. Mais il suffit juste de regarder la télévision et d’écouter certains médias, TF1 en prime, Sarko et sa clique en cadeau, LePen en porte-drapeau, pour comprendre à quel point la haine est déversée, à quel point on oppose jeunes et moins jeunes, chômeurs et salariés et surtout, français et français.

Qu’à cela ne tienne: toutes les organisations, associations, partis et mouvements démocrates et républicains prônant l’égalité, tous nous serons ensemble, toujours là pour lutter contre le FN. Le constat est amer: 2002 fut un choc terrible, et pourtant, 10 ans après; beaucoup ont oublié. Il faut acter et redoubler d’efforts, pour ne jamais oublier qu’au delà des choix politiques de chacun, il nous faut combattre le FN de manière pédagogique, il nous faut réveiller les français qui se sont perdus dans ce vote.

Nous sommes tous fils d’immigrés; je suis un immigré, et toi aussi, toi qui me lit. Désormais, voici le second tour. Ne laissons pas Sarkozy l’emporter en draguant le Front National; après des ministres et députés condamnés pour propos racistes , pourtant maintenus; voici que Sarko invite Le Pen à sa table. A l’heure actuelle et jusqu’au 6 mai, nous sommes avec le Parti Socialiste, et à travers notre candidat François Hollande, l’unique rempart face à la montée des abjectes extrêmes droites.