De faux scandales, la pseudo polémique par l’UMP 72.

De faux scandales, la pseudo polémique par l’UMP 72.

mjs72_026Le Maire du Mans, Jean-Claude Boulard, a remplacé dans son bureau le portrait de Nicolas Sarkozy par une photo de François Hollande. Immédiatement, indignation d’Anne Beauchef par communiqué de presse, et d’Isabelle Pivron par voie de blog, toutes deux conseillères municipales UMP du Mans.

Il me semble inutile d’étayer : François Hollande est élu Président de la République depuis le 6 mai, intronisation ou pas. Et puisque le changement, c’est maintenant; soyons normaux, soyons humains, soyons réalistes : ne voyez rien d’autre à travers cet acte qu’un clin d’œil dans l’euphorie d’une fin de campagne menée tambours battants.

Malgré des actualités bien plus essentielles, l’UMP 72 ne prend pas cela à la légère, Isabelle Pivron hurle au scandale et déclare : « Il y a des sujets qui souffrent difficilement la plaisanterie. » Madame, nous n’avons pas la même définition des sujets pour lesquels il serait mal venu de rire. Je vous laisse à tous, chers lecteurs, la joie de récapituler tous les sujets du dernier quinquennat qui souffrent difficilement la plaisanterie, autrement plus qu’ils concernent le porte-feuille et les assiettes du peuple français, et non une simple photo du président sortant remplacé quelques jours avant « la bonne date ».

Nous pouvons néanmoins constater, une fois de plus, la conséquence d’un Nicolas Sarkozy qui a déprésidentialisé la fonction, qui a désacralisé l’image présidentielle durant 5 ans. Là est la cause principale, car en l’absence de stature présidentielle point de crédibilité attenante, en atteste le vote du 6 mai et ce revers historique, vox populi pour avoir opposé les français là où la crise en appelait à l’unité.

Et que dire de François Cesse, responsable adjoint des jeunes pop’ 72, qui s’insurge contre les frais de déplacement de François Hollande qui souhaitait simplement rejoindre la Bastille avant 1h du matin, afin de remercier les centaines de milliers de français présents? Les frais, payés par le Parti Socialiste (et non pas aux comptes du candidat, puisqu’il s’agissait de dépenses réalisées après la fin de la campagne officielle), sont loin d’atteindre ceux de M. Sarkozy et de son jet « Air Sarko One » payé par l’État! De cette même personne, nous retiendrons également une phrase: « on va jouer notre rôle à fond, à savoir apporter des critiques constructives, intelligentes et utiles à son action ». Je vous laisse juge de ce qu’ils répètent toujours, et de toujours ce qu’ils font.

Comme pour dernier exemple, Pierre Nicolas Amirault responsable des jeunes pop’ 72, a déclaré lors d’un débat durant l’entre deux tours, « en prônant le mariage homosexuel, le Parti Socialiste veut faire disparaître les valeurs de la France ». Vous apprécierez la différence de vision républicaine (l’égalité ne fait-elle pas partie de notre devise depuis la révolution française, et plus officiellement depuis la troisième République?), voilà la différence entre ce qui les scandalise (Les fausses polémiques de la droite continuent) et ce qui nous scandalise: hausse de salaire 170% en pleine crise, victoire fêté au Fouquet’s, en vacances sur le Yacht Bolloré, ministres et députés maintenus malgré des procès pour propos xénophobes et homophobes, tristes affaires de possibles financements illégaux, etc. Lorsqu’on néglige autant les valeurs de la symbolique et de la morale, inutile de détourner l’attention; il serait temps d’assumer!

La nouvelle opposition est en formation à l’échelle nationale ; avec des scandales fictifs pour programme, personne ne sera dupe!