Séminaire de travail des Premiers secrétaires fédéraux

Séminaire de travail des Premiers secrétaires fédéraux

Séminaire de travail des Premiers secrétaires fédéraux

christopheclergeau

Samedi 8 décembre, Christophe COUNIL a participé au 1er séminaire de travail des Premiers Secrétaires fédéraux depuis le Congrès de Toulouse.

Harlem DÉSIR y a rappelé, que dans un contexte politique difficile marqué par les tensions avec nos partenaires et la cacophonie à Droite, le cap fixé par François Hollande de redressement dans la justice est le seul point fixe de la vie politique. Le PS de son côté doit jouer un rôle de défense et de promotion de l’action gouvernementale tout en restant une force de propositions et d’innovations.

 

Pour l’ensemble des participants, il importe désormais de remettre le Parti en route:

  • Renforçant les liens entre le parti et le gouvernement ;
  • Assurant la formation des militants;
  • Poursuivant le travail de réflexion ;
  • Préparant les prochains scrutins.

Ainsi, Harlem DÉSIR a annoncé la publication régulière d’argumentaires à destination des militants, le lancement des Ateliers du changement avec des rencontres dans les territoires pour prolonger l’échange démocratique du 6 mai et la tenue d’une convention dans le cadre du débat national sur l’énergie.

De son côté, Christophe BORGEL, Secrétaire national aux élections, a évoqué les changements qui nous attendent en matière électorale :

  • Application du scrutin de liste paritaire sans panachage dans toutes les communes de plus de 1 000 habitants dès les élections municipales de mars 2014 ;
  • Élection des élus siégeant dans les Conseils des Communautés de communes par fléchage sur les listes municipales ;
  • Report des élections régionales et départementales en mars 2015 avec un nouveau mode de scrutin pour les Conseillers départementaux (ex généraux) qui impliquera un nouveau découpage électoral des cantons ;
  • Modification du mode d’élection des Sénateurs ( septembre 2015) l’extension du scrutin proportionnel aux départements élisant au moins 3 Sénateurs et la mise en œuvre d’une pondération des votes permettant de renforcer le poids des villes, des Conseils généraux et régionaux dans le collège des grands électeurs.