Compte-Rendu : Atelier du Changement - Bilan de la 1ère année du quinquennat

Compte-Rendu : Atelier du Changement – Bilan de la 1ère année du quinquennat

Atelier du Changement – Bilan de la 1ère année du quinquennat

La salle de la maison de quartier Charles Trenet, au Mans, était pleine le 24 mai dernier, pour cet Atelier du changement exceptionnel consacré au bilan de la première année de la présidence de François HOLLANDE et aux perspectives de l’an II du quinquennat.

En introduction, Christophe COUNIL, Premier secrétaire fédéral, a rappelé les grandes lignes du bilan gouvernemental en citant un article du magazine Le Point : « un examen attentif montre que la plupart des 60 engagements de François HOLLANDE sont sur les rails ». En effet, 14 engagements sont déjà tenus, 7 le sont partiellement et 30 sont en voie de l’être. Pour autant, les premiers résultats sur le plan économique et sur la question de l’emploi montre que la crise dont souffre notre pays est encore très forte et l’attente des Français importante. Dans cecontexte, il importe que le Parti socialiste soit derrière le gouvernement et la majorité parlementaire pour soutenir et expliquer la politique menée.

 

Stéphane LE FOLL a fait part aux militants présents du plaisir de les retrouver pour dresser le bilan de cette première année de gouvernement. Il a rappelé combien l’état de la France était dégradé à l’arrivée de la gauche au pouvoir et que la nouvelle majorité avait du faire face à des difficultés majeures. Face au doute qui s’installe, il a expliqué que le gouvernement comprenait les impatiences mais qu’il fallait faire le pari de la réussite dans le temps car les résultats ne peuvent pas arriver de façon rapide. Engagé dans une démarche volontaire en valeur de l’emploi, le gouvernement a multiplié les initiatives pour mettre en œuvre les outils nécessaires au redressement productif du pays et à l’inversion de la courbe du chômage. Nous n’avons collectivement pas le droit de douter car c’est la responsabilité de la Gauche de réussir le quinquennat et permettre le redressement du pays dans la justice.


 

Les échanges avec la salle ont ensuite portés sur de nombreuses questions : politique d’accès au logement, communication gouvernementale, partage du travail et productivité, état d’avancement des emplois d’avenir, mariage pour tous, politique européenne, lutte des «» au Lude, diminution des terres agricoles, financement de la dépendance, situation en Afrique …. Autant de questions sur lesquelles, Stéphane LE FOLL et nos 4 parlementaires présents ont pu apporter des éléments de réponse sur ce qui avait été fait et sur ce qui restait à faire.