Vie Fédérale : Hommage à Raphaël ÉLIZÉ, le métis de la République.

Vie Fédérale : Hommage à Raphaël ÉLIZÉ, le métis de la République.

Hommage à Raphaël ÉLIZÉ, le métis de la RépubliqueRaphaelElyse

Les années 20 dans la Sarthe sont marquées par une progression du Parti socialiste qui engrangent ses premiers succès électoraux notamment lors des élections municipales avec l’élection de plusieurs maires socialistes. C’est notamment la cas à Sablé-sur-Sarthe avec l’élection en 1929 de Raphaël ÉLIZÉ, un jeune vétérinaire d’origine martiniquaise installé dans la ville depuis quelques années. Il devient alors le premier maire noir de la France métropolitaine. Il réalisa pour la ville de Sablé-sur-Sarthe quelques projets: cantine communale, terrain de football, première piscine homologuée de l’ouest de la France.

Destitué par les autorités françaises en 1940, Raphaël ÉLIZÉ reprend son métier et participe à la Résistance , notamment en rapportant les informations qu’il peut glaner en tant que vétérinaire… de la Kommandantur. Dénoncé et arrêté en septembre 1943, il est déporté à Buchenwald le 17où il meurt en février 1945, victime d’un bombardement allié de l’usine d’armement allemande installée dans le camp.

RaphaelElyzeFrance 3 vient de lui rendre hommage en diffusant un documentaire intitulé «métis de la République». Réalisé par Philippe BARON, avec la voix de Philippe TORRETON, ce film retrace ce destin exceptionnel et romanesque. Il questionne surtout la condition noire dans cette France coloniale et la première moitié du XXème siècle.

De nombreux militants socialistes étaient présents à l’avant-première du film organisée par France 3 au Mans le vendredi 11 octobre. Une délégation de la section de Sablé était présente notamment pour dénoncer l’attitude incompréhensible du Maire de Sablé qui n’a pas rendu possible cette avant-première dans la ville dont Raphaël ÉLIZÉ fut le maire ; «manque de respect flagrant à l’égard de cet homme au destin hors du commun, qui a œuvré dans sa trop courte vie pour défendre la Patrie, la Liberté et accessoirement développer la ville de Sablé».

Également présent, Stéphane LE FOLL a salué un «d’une grande qualité qui illustre magnifiquement l’histoire singulière et exceptionnelle de cet homme. Le message de Raphaël ÉLIZÉ doit être répété. Il porte les valeurs de la République et les fondements du vivre ensemble ».