Compte-Rendu Atelier du changement 04/12 : Violences faites aux femmes

Compte-Rendu Atelier du changement 04/12 : Violences faites aux femmes

Atelier du changement : Violences faites aux femmes

Image5

 

   L’atelier s’est déroulé le mercredi 4 décembre 2013 à La Flèche de 18h30 à 21 h au théâtre de la halle au blé; plus de 40 personnes ont participés. L’implication et la mobilisation du réseau de Nadine GRELET maire adjointe de La Flèche ont largement contribué à la réussite de cet atelier avec 4 intervenantes extérieures sur ce sujet difficile: Isabelle BOURGOIS conseillère conjugale du Conseil Général, Emmanuelle BRIOT –HASSAN représente de«72» et l’association Montjoie, Pascale COUTARD de la mission locale Sarthe et Loir en charge de l’insertion et du projet santé et social et Patricia PEREZ de l’association «Monde à Travers un Regard».

    Chaque intervenante a présenté son rôle et ses missions sur le territoire. Soit les associations reçoivent des couples en rupture afin de restaurer un début de dialogue, soit elles écoutent et orientent les personnes dans des structures adaptées ou proposent de la réinsertion avec un suivi psychologique et social.

    J’ai présenté, dans un second temps, l’action du gouvernement en rappelant la réinstallation d’un ministère des droits des femmes avec comme Ministre Najat VALLAUD BELKACEM et comme signe fort sa nomination comme porte- parole du gouvernement. En début de mandature, le 6 août 2012, la loi contre le harcèlement sexuel est promulguée. J’ai rappelé quelques chantiers en cours au ministère:

  • Le ministère est en lien avec le ministère de l’Education pour éduquer les enfants de la crèche à l’université, pour passer de l’égalité dans la loi à l’égalité dans les faits avec une prise de conscience de toutes et tous.
  • Un travail très important est en cours sur l’égalité Femmes-Hommes et débouchera sur une loi en 2014.
  • Faire l’égalité professionnelle par une concertation des partenaires sociaux sur la formation professionnelle pour déboucher sur une loi en février 2014.
  • Promouvoir l’image des femmes dans les médias, mise en œuvre d’une diplomatie active des droits des femmes.
  • Instaurer la parité à tous les étages: à l’assemblée nationale, au sénat, dans les départements (réforme du scrutin binominal paritaire) dans les mairies mais aussi dans toutes les instances de concertation.
  • Une sensibilisation à la problématique aux droits des femmes a été dispensé dans l’ensemble des ministères
  • Depuis mai 2012, il y d’autres avancées en faveur des droits des femmes: le remboursement de l’IVG, la contraception gratuite pour les 15-18 ans, le congé parental partagé, l’amélioration des pensions de retraite pour les femmes.

    J’ai rappelé quelques chiffres sur les violences faites aux femmes et abordé le plan de lutte avec 66 millions d’euros sur 3 ans avec 1650 solutions d’hébergement nouvelles d’ici 2017, 350 intervenants sociaux dans les commissariats et le «» numéro de téléphone gratuit et ouvert 7j/7. Ensuite nous avons présenté un court métrage de 7 minutes réalisé et joué par des Sarthois sur les violences conjugales. Il démontre que l’entourage au sens large est concerné (la famille, les amis, les voisins).

    Puis le débat s’est instauré autour de: l’accompagnement des femmes en difficulté, comment franchir le pas par rapport au regard de la société, il y a aussi des hommes victimes de violences, à qui s’adresser? les structures communiquent-elles entre elles. Nos différentes intervenantes se sont efforcées d’apporter des réponses complètes, l’échange a été très riche et très apprécié.

 

Josette DAGUENET,

Secrétaire fédérale aux droits des femmes