Face à la tentation du vote FN, démasquons l'imposture de leurs discours.

Face à la tentation du vote FN, démasquons l’imposture de leurs discours.

Le Front national veut incarner la nouveauté et capter la colère de nos concitoyens lassés par la crise et les difficultés quotidiennes.

En confiant leur voix au Front national, nombreux sont ceux qui pensent que le Front national a changé, qu’il n’est plus le parti infréquentable d’autrefois, qu’il n’est pas un danger pour la France.

Ils se trompent !

Présents dans tous les cantons ils demeurent sans propositions concrètes pour notre Département et pour les cantons sur lesquels ils ont été, le plus souvent, parachutés sans aucun ancrage local.

Absents sur le terrain, invisibles donc mais très bavards et très dangereux. Ils portent des propositions démagogiques et aux antipodes de ce qu’attendent les électeurs qui pensent être séduit par leurs discours.

Et alors, les maires FN, ça donne quoi ?

Quelques mesures adoptées par ces nouveaux élus depuis mars 2014 :

• Augmentation des indemnités des élus ;

• Suppression des aides à la restauration scolaire pour les enfants des familles pauvres ;

• Suppression de l’accueil périscolaire pour les enfants de chômeurs ;

• Fermeture de centre social ;

• Suppression des subventions aux associations non coopératives ;

• Commémoration de l’OAS le jour du massacre d’Oran ;

• Refus de commémoration de l’abolition de l’esclavage ;

Dans les départements, où se gèrent la lutte contre l’exclusion, le soutien aux personnes âgées, aux personnes handicapées, les collèges, les pompiers, l’aide à l’enfance en danger, les victoires du FN pourraient avoir des conséquences dramatiques.

 

Pour en savoir plus :