Edito. Les socialistes sarthois rassemblés pour renforcer notre Parti et réussir le changement.

Edito. Les socialistes sarthois rassemblés pour renforcer notre Parti et réussir le changement.

Cher-e Camarade, Cher-e ami-e,

Notre Congrès de Poitiers vient de se terminer sur la réaffirmation du soutien des Socialistes à l’action conduite par le Président de la République. C’était la moindre des choses !

Malheureusement, l’actualité récente montre que, malgré le vote clair et sans appel des militants, les députés frondeurs n’entendent pas mettre fin aux incessantes critiques de l’action gouvernementale. Ce Congrès n’aurait-il servit à rien ?

Non, ce Congrès a été utile car il a permis de définir clairement les orientations de notre Parti. Ain-si, la réouverture du dossier sur le paiement à la source de l’impôt sur le revenu, que chacun pensait bel et bien enterré, montre que le Parti pèse sur les choix gouvernementaux, bien loin de l’image de parti godillot que certains se plaisent à décrire.

Notre Congrès a été utile en donnant à Jean-Christophe CAMBADÉLIS, notre Premier secrétaire, la légitimité militante qui lui manquait et que certains lui contestaient.

Enfin, notre Congrès a été utile car il constitue, localement, une étape importante dans la vie de notre Fédération qui doit renouveler ses pratiques et s’ouvrir sur l’extérieur conformément aux orientations définies lors de la Convention fédérale « Redonner la parole aux militants ».

Le nouveau Conseil fédéral élu lors du Congrès de Connerré est désormais constitué. Il présente un visage renouvelé avec l’arrivée de 27 nouveaux camarades parmi les titulaires et les suppléants. Il fait place à la jeunesse à travers la présence de 12 militants-es de moins de 30 ans. Enfin, il favorise la parité urbain / rural puisque les Manceaux y sont, désormais, minoritaires parmi les titulaires. Comme par le passé, il constituera le principal lieu de débat sur la vie et l’organisation de notre Fédération.

Dès sa première réunion, le 29 juin prochain, je proposerai, conformément au mandat que vous m’avez confié, la mise en place d’un Secrétariat fédéral réduit, renouvelé et rajeuni dans lequel chaque acteur se verra attribuer une mission et des objectifs précis afin de contribuer à la mise en œuvre de notre projet collectif.

Je souhaite enfin vous adressez mes plus sincères remerciements. Alors qu’il n’y avait aucun enjeu près de la moitié d’entre vous s’est déplacée pour glisser un bulletin à mon nom dans l’urne. Je vous en remercie. La confiance que vous m’avez, à nouveau, témoignée m’honore et m’oblige.

Comme annoncé, ma priorité sera de mettre les militants au cœur de l’action fédérale : accueil des nouveaux adhérents, formation, participation aux débats … autant de thèmes sur lesquels nous avons des marges de progrès. J’entends plus particulièrement renforcer le soutien de la Fédération à nos sections rurales afin de leur permettre de reconstruire des réseaux en s’ouvrant sur l’extérieur.
Ensemble et rassemblés, contribuons à renforcer notre Parti pour réussir le changement !

Amitiés socialistes.

signature_chcounil