Visite de François HOLLANDE au Mans le 13 juin 2015

Visite de François HOLLANDE au Mans le 13 juin 2015

VisiteFH2015001Cela faisait 26 ans, depuis la venue de François MITTERRAND lors de l’inauguration du TGV Atlantique, que Le Mans atten-dait une visite du Président de la République. L’attente fut longue mais quelle satisfaction d’accueillir le Président François HOLLANDE à l’occasion de cette édition des 24 heures du Mans.

La visite présidentielle a débuté par un accueil républicain à l’Hôtel de ville où une quarantaine de militants ont eu le plaisir de saluer le Président dès son arrivée. Répondant à Jean-Claude BOULARD, François HOLLANDE a commencé par rappeler qu’ « il avait été souvent reçu ici-même, dans des fonctions, qualités qui n’étaient pas celles de président de la République. […] Au-delà de l’amitié que je porte à la ville du Mans, à son maire, à ses élus, à la population, je viens pour saluer un grand événement ; un grand événement sportif, les 24 heures, un grand événement aussi technologique, industriel ».

VisiteFH2015002Le Président ne pouvait pas venir au Mans sans saluer l’action de Stéphane LE FOLL : « Le ministre de l’Agriculture que je connais bien, que j’ai connu même avant – ça n’échappera à personne – qu’il ne soit ministre de l’Agriculture, ne lâche rien, je le sais. C’est ça d’ail-leurs le problème que nous avons avec Stéphane LE FOLL, c’est qu’il ne lâche jamais rien. Et il fait en sorte que l’agriculture française puisse être défendue, il l’a bien montré au plan européen et il le montre encore au plan national. »

Enfin, François HOLLANDE qui était également accompagné par Bernard CAZENEUVES, Ministre de l’Intérieur, était venu avec une an-nonce attendue depuis longtemps à savoir la construction d’un nouvel Hôtel de police au cœur de la cité administrative de Paixhans ; une opération à laquelle 30 millions d’euros seront affectés très rapidement puisque les études sont achevées.

VisiteFH2015004La visite s’est ensuite poursuivie à la Préfecture où le Commissaire a présenté au Président la brigade canine, nouvel outil au service de la sécurité des Mancelles et des Manceaux. Dans un deuxième discours, il a rappelé avec force que « l’autorité de l’État doit être établie partout. Parce que l’autorité de l’État, c’est la liberté pour nos concitoyens. Il n’y a pas de contradictions. C’est quand l’état est ferme sur le respect de la loi, que les citoyens sont libres. Libres de circuler, libres aussi de manifester, libres également d’exprimer leurs croyances. »

Il était ensuite temps de rejoindre le Circuit automobile pour une visite des installations sportives, la rencontre avec plusieurs équipages avant d’assister au départ d’un des plus grands évènements sportifs du monde.
Laissons le mot de la fin au Président HOLLANDE : « Voilà, je ne peux pas rester 24 heures, hélas, au Mans, ce serait un grand plaisir, mais je ferai finalement des déplacements fractionnés, donc peut-être qu’à la fin de mon mandat, j’aurai fait 24 heures au Mans. ».

Vous pouvez retrouver les photos, vidéos et textes des dis-cours de la visite sur le site internet de l’Élysée www.elysee.fr