Hommage à Pierre ROUZIERE

Hommage à Pierre ROUZIERE

Pierre ROUZIEREC’est avec beaucoup d’attention que j’ai appris le décès de mon ami Pierre ROUZIERE, ancien élu socialiste du Mans et de la Sarthe.

Né en 1938 au Mans, Pierre ROUZIERE a fait ses études secondaires à l’École Normale du Mans puis ses études supérieures à la faculté des sciences de Caen et à l’université de Paris VIII. Titulaire d’un Capes de sciences physiques et d’une maîtrise des sciences de l’éducation, II est instituteur de 1958 à 1960, puis chargé de la formation des maîtres avant d’être conseiller en formation continue (jusqu’en 1989).

En 1977, II est élu adjoint au maire du Mans, dans la première équipe de Robert Jarry. II est en charge de l’équipement, et des relations avec les clubs sportifs. Avec les mêmes responsabilités, Il est réélu en 1983 puis en 1989.

En 1995 en même temps que son quatrième mandat municipal, il est élu vice-président de Le Mans Métropole où il est en charge de l’architecture. II a également été président de la mission locale de l’agglomération mancelle.

Élu Conseiller général du canton Le Mans Ville-Est (Gare Sud, Jaurès, Sablons) en 1982, il est réélu brillamment en 1989 puis en 1994.

Retiré de la vie politique en 2001, il est rapidement confronté à d’importants problèmes de santé qui vont le tenir éloigné de ses amis jusqu’à ses derniers jours.

C’était un bosseur et un bon vivant, témoigne Patrick Delpech qui a fait deux mandats avec lui en même temps qu’il était secrétaire fédéral du PS à l’époque. « Il était sportif, lui-même passionné de voile. Il fut un bon adjoint aux sports, reconnu dans le milieu sportif, un interlocuteur dont la parole avait toute sa crédibilité ».

A titre personnel, je garde un souvenir ému de Pierre qui était un élu de terrain doté d’une extrême gentillesse. Il fut l’un des premiers à me faire confiance très peu de temps après mon adhésion au PS. J’ai eu le plaisir de siéger à ses côtés au Conseil général durant 3 années. Il y était apprécié par tous pour sa bonhommie et sa connaissance des dossiers.

Christophe COUNIL.