Rentrée 2016 : l'indécence de M. Le Mener

Rentrée 2016 : l’indécence de M. Le Mener

La lecture du Communiqué de M. LE MENER, Président du Conseil départemental, au sujet de la préparation de la rentrée scolaire 2016, est particulièrement savoureuse.
Comment peut-il oublier qu’il a soutenu, en sa qualité de parlementaire, la suppression de près de 80 700 postes d’enseignants entre 2007 et 2012 ? Autant d’enseignants qui font aujourd’hui cruellement défaut à la Sarthe comme à l’ensemble du pays.
Pour faire face à ces difficultés, c’est plus de 31 000 postes (chiffres à la rentrée de septembre 2014) qui ont été réellement créés depuis 2012 à l’initiative de François HOLLANDE. C’est un effort très important mais qui reste encore insuffisant pour compenser les destructions massives de postes d’enseignants sous le quinquennat de M. SARKOZY.
Depuis 2012, 1 680 postes d’enseignants supplémentaires ont été affectés en région des Pays de la Loire (+ 137 en 2012, + 446 en 2013, + 330 2014 et + 370 en 2015). A la rentrée de septembre 2016, l’Académie de Nantes bénéficiera de 397 postes supplémentaires pour faire face aux besoins de notre région. La Sarthe a bénéficié régulièrement de ces créations de postes ces dernières années.
Toutefois, il convient de rappeler que notre Département aura perdu 1 391 élèves dans le primaire en deux ans quand la Loire-Atlantique en gagnera plus de 2 000. La solidarité régionale conduit donc la Sarthe à rendre 12 postes d’enseignants au bénéfice des autres départements de notre région. Mais, dans le même temps, la Sarthe recevra 12 postes d’enseignants supplémentaires pour les Collèges et lycées à la prochaine rentrée.
Aussi, j’invite M. LE MENER à assumer ses choix politiques passés. Il ne peut pas y avoir un double discours selon que l’on est dans la majorité ou l’opposition au plan national. De même, en sa qualité de Président du Conseil départemental, il serait utile qu’il s’interroge sur le faible dynamisme démographique de la Sarthe qui cette année encore est la lanterne rouge de notre région en terme de croissance démographique (+0.4% seulement en 5 années).

signature_chcounil