2ème Débat du 7bis : L’illusion de l’Égalité - Le 8 mars c’est tous les jours

2ème Débat du 7bis : L’illusion de l’Égalité – Le 8 mars c’est tous les jours

Suite à l’exposition sur les femmes en politique et à la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, Hélène CONWAY-MOURET, sénatrice des français établis à l’étranger et Vice-présidente de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances, est venue à la rencontre de la Fédération de la Sarthe, le jeudi 31 mars.
De très nombreuses mesures ont déjà été mises en place depuis le début du quinquennat, en faveur : de l’égalité professionnelle, de la parité en politique, de la lutte contre les violences faites aux femmes, de la représentation des Femmes dans tous les grades de la société, des mesures en matière d’avortement et de contraception…

Ces avancées ont permis à la France de passer de la 45ème à la 15ème place mondiale entre 2013 et 2015 en matière de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Hélène CONWAY-MOURET a souhaité élargir notre réflexion et nous sensibiliser à un problème plus international : les mariages forcés. C’est une pratique inacceptable. La France avait du retard dans la prise en compte de ce problème. Aujourd’hui, la gravité de cette pratique est reconnue, forcer quelqu’un au mariage est passible de 3 ans de prison ferme et de 45 000 euros d’amende.

Un débat très positif s’est installé, beaucoup de questions sur l’image de la femme, les propos stéréotypés de certains et certaines, le manque de confiance, en particulier dans la prise de parole…

Le problème de l’égalité entre les hommes et les femmes est avant tout une question de mentalité souligne Hélène CONWAY-MOURET « si les gens pensaient réellement que les femmes sont égales aux hommes, elles auraient tout naturellement les mêmes droits ».

Annette COUDRAYDébatdu7bis2
Déléguée fédérale aux droits des femmes