Réunion bilan sur l’Emploi à Coulaines

Une trentaine de militants se sont réunis le 4 octobre 2016 à l’invitation de la section de Coulaines pour échanger sur le bilan « emploi » du quinquennat.

La première partie de la réunion a été l’objet du rappel des mesures pour l’emploi prises par le gouvernement, en particulier, le contrat de génération, les emplois d’avenir, les départs en retraite anticipée pour les carrières longues. D’autre part la mise en place de la banque publique d’investissement, du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité) et du pacte de responsabilité ont donné des moyens aux entreprises.

Globalement cela a permis de baisser les impôts pour les entreprises et une baisse du coût du travail. Dans le même temps 9000 emplois seront créés dans la police et la gendarmerie, 6000 dans la justice. Cela s’ajoutant aux 60000 emplois qui seront créés dans l’enseignement.

Pour les relations sociales, l’ANI (Accord national interprofessionnel) a été mis en place pour le maintien de l’emploi. Il n’a été utilisé que de manière marginale.

Le point négatif est que le chômage reste d’un niveau très élevé, même si on constate une baisse pour les jeunes de moins de 25 ans. A cela s’ajoute une perception négative des français sur l’action du gouvernement pour l’emploi.

La seconde partie du débat a été plus ciblée sur l’avenir et de la politique à développer pour l’emploi et les revenus pour tous. Les évolutions technologiques et numériques nous font penser que le schéma actuel de l’emploi dans l’entreprise ne permettra pas de donner des solutions pour l’ensemble de la population.

Il est donc indispensable, et cela doit être le rôle du Parti Socialiste, de réfléchir à des solutions à long terme permettant l’accès pour tous à des revenus décents. Le rôle du travail et de l’activité devant être largement repensé.

Guy BEAUNÉ, Secrétaire fédéral à l’Emploi et au dialogue social