[CP] Démission de Nicolas Hulot, l’échec du Gouvernement sur l’écologie

La Fédération socialiste de la Sarthe déplore l’échec que représente la démission ce jour de Nicolas Hulot. L’écologie n’est pas une priorité de ce gouvernement et nous le déplorons. La décision de Nicolas Hulot qui avoue lui-même «ne plus y croire » incarne l’échec d’une politique d’annonces sans résultats.
 
Notre fédération ne s’inscrit pas dans une logique de critique permanente sans propositions. C’est pourquoi, nous nous inscrivons dans les pas du quinquennat précédent avec la COP21, les aides pour l’agriculture bio, la promotion de l’agroécologie à l’échelle nationale avec notamment l’initiative 4 pour 1000 de Stéphane Le Foll.
 
La fédération socialiste de la Sarthe est pleinement mobilisée sur les questions écologiques et environnementales. La lutte contre le réchauffement climatique est un combat de tous et de chaque jour. C’est pourquoi notre fédération avec ses élus et ses militant(e)s participent régulièrement aux
débats engagés par le Parti socialiste, c’était le cas notamment à la Rochelle le weekend dernier dans le cadre des réunions de la FNESER.
 
Nous soutenons les propositions concrètes faites par le Maire du Mans, Stéphane Le Foll vers une croissance « sûre » qui serait découplée des énergies fossiles et permettrait ainsi de financer nos modèles sociaux et de lutter contre les inégalités. Nous soutenons également son idée de supprimer 50% de la taxe d’habitation pour tous afin d’investir dans un vaste plan de financement de l’isolation des logements et des maisons pour baisser la facture énergétique de tous.
 
Être socialiste, c’est soutenir les initiatives à l’échelle locale et nationale qui vont dans le sens de la protection de nos écosystèmes et de notre planète. Être socialiste en 2018, c’est considérer que l’écologie est une priorité pour notre avenir. Être « En Marche » en 2018 signifie faire marche arrière sur la question écologique.